Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur dispose d’un fonctionnement somme toute assez simple. Elle se compose d’un évaporateur, d’un générateur à compresseur et d’un condensateur et peut remplacer une chaudière à fioul ou à gaz traditionnelle comme dispositif de chauffage.

A quoi sert une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur permet de capter l’énergie de l’extérieur et évite ainsi des dépenses en mazout ou en fioul (ou tout autre combustible utilisé pour le chauffage). La pompe à chaleur chauffe un logement en transformant en chaleur les calories contenues dans la terre, l’eau ou l’air qui nous entoure. Il existe donc plusieurs combinaisons différentes de pompes à chaleur, selon l’environnement dans lequel la chaleur est pompée mais aussi selon où cette chaleur extraite sera restituée.

Une pompe à chaleur est donc un bon moyen d’économiser du chauffage et est également considérée comme une source d’énergie renouvelable.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur fonctionne de façon assez simple finalement. Elle se compose donc d’un évaporateur, d’un générateur à compresseur et d’un condenseur. Pour fonctionner, il faut qu’un fluide frigorifique capte les calories ambiantes à l’extérieur du logement (dans l’eau, le sol ou l’air) puis passe d’un état liquide à un état d’ébullition (son point d’évaporation étant à -5°C)
La vapeur qui résulte de cette opération est ensuite aspirée, compressée puis chauffée par le compresseur qui l’envoie alors, à haute pression, vers le condenseur puis le liquide réfrigérant envoie ses calories au condenseur soit de façon directe soit à travers un circuit d’échange d’eau. Le condenseur restitue à son tour les calories et la chaleur au logement.
Le fluide frigorigène redevient liquide suite à un refroidissement et peut absorber à nouveau de la chaleur issue de l’environnement. Le cycle recommence alors.

maison

Le fonctionnement reste assez similaire, peu importe le modèle de la pompe à chaleur installée. Ce qui diffère, c’est la source de laquelle les calories sont extraites : une pompe à chaleur air/eau puise les calories dans l’air ; une pompe à chaleur eau/air puise ses calories dans l’eau ; une PAC air/air puise les calories dans l’air ; une PAC sol/air ou sol/eau puise, elle, ses calories dans la terre (celle du jardin, par exemple).

Pour résumer, les multiples sortes de pompes à chaleur sont différenciées grâce à leur source d’énergie mais aussi au système de diffusion thermique (radiateurs, plancher chauffant…) et à la source utilisée (terre, eau ou air) qui s’appelle « source froide ».

Une pompe à chaleur fonctionne un peu comme un réfrigérateur mais à l’envers puisque la chaleur est soustraite à une source d’énergie naturelle pour ensuite être utilisée pour le chauffage. Pour plus d’informations, vous pouvez continuer à vous informer en consultant ce blog maison-pratique.com.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est d’une grande simplicité et reste un moyen efficace de chauffer votre maison tout en respectant l’environnement et en faisant des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *